Rentrée scolaire : dans le Cher, des parents se portent bénévoles à la cantine pour remplacer les contrats aidés supprimés

septembre 5th, 2017 | by Cédric
Rentrée scolaire : dans le Cher, des parents se portent bénévoles à la cantine pour remplacer les contrats aidés supprimés
Actualité
0

Six à sept parents d’élèves se sont portés bénévoles, lundi, pour faire manger les enfants à l’école maternelle et primaire de Senneçay (Cher), à la suite de la suppression de deux contrats aidées.

Face à la suppression de contrats aidés, des parents s’organisent. Six à sept d’entre eux se sont portés volontaires, lundi 4 septembre, pour faire manger les enfants à la cantine de l’école maternelle et primaire de Senneçay (Cher), rapporte France Bleu Berry. Ils remplacent bénévolement les deux contrats aidés suspendus à la rentrée.

Le maire lance un appel au bénévolat

Gérard Rouzeau, maire de la commune située près de Bourges, avait lancé un appel au bénévolat des parents. « On a été informé de la suspension de ces contrats aidés par un simple coup de fil de Pôle Emploi. Comment voulez-vous qu’on trouve une solution de remplacement quinze jours avant la rentrée ? », a expliqué l’édile de cette cité de 454 habitants.

Le recrutement de deux personnes coûterait 35 000 euros par an selon le maire de Senneçay. Le coût n’a pas été budgété pour cette année. Gérard Rouzeau a alerté le député du Cher La République en marche, Loïc Kervran, pour débloquer la situation.

Cédric via Francetvinfo.fr

A partager massivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Marquez le résultat Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.