« C’était une insulte à la mémoire des déportés » : une résistante contraint des militants FN à quitter une cérémonie d’hommage

mai 2nd, 2017 | by Cédric
« C’était une insulte à la mémoire des déportés » : une résistante contraint des militants FN à quitter une cérémonie d’hommage
Actualité
1

« Ils n’ont pas leur place dans une cérémonie sur la déportation, alors qu’ils crient partout que ça n’a pas existé », a expliqué Christiane Cabalé, ancienne déportée de Ravensbruck…

A la vue des militants d’extrême droite, le sang de Christiane Cabalé n’a fait qu’un tour. « Je ne ferai pas de discours mais juste dire que la présence du Front national, ici, est une honte et une insulte à nos amis disparus. Je vous demande de sortir », a déclaré au micro la femme de 93 ans, ancienne déportée de Ravensbrück, lors d’une cérémonie en hommage aux victimes et héros de la déportation, dimanche à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Les deux personnes visées ont fini par quitter la salle alors que la déclaration de la résistante était saluée par des applaudissements, comme le rapporte Ouest-France.

« J’ai demandé le micro pour dire deux mots, a expliqué plus tard Christiane Cabalé à franceinfo. Au départ, je voulais remercier tous les amis qui étaient venus et puis d’un seul coup, la colère m’est montée à la tête. Je leur ai demandé de s’en aller. Ils n’ont pas leur place dans une cérémonie sur la déportation, alors qu’ils crient partout que ça n’a pas existé. »

« Par dignité, je n’ai pas voulu lui faire de la peine et nous sommes partis », déclare au site d’information le conseiller municipal FN Gauthier Bouchet, qui assistait à la cérémonie en compagnie d’un autre militant frontiste. Il affirme avoir été confronté « à de l’hostilité, des invectives, des insultes ».

Quelques minutes plus tôt, une scène similaire s’était en effet déroulée à l’extérieur, devant la stèle commémorative. « Je leur ai dit que leur présence était une insulte à la mémoire de tous les déportés, relate auprès du site d’information Guy Texier, du Comité du souvenir de la Résistance en Loire-inférieure. Ils sont les héritiers de la milice de Darnand, qui aidait la Gestapo ».

« Que l’on s’y fasse, je reviendrai », a promis sur Twitter Gauthier Bouchet, candidat aux prochaines législatives. Mais Christiane Cabalé n’a pas dit son dernier mot : « Je ne sais pas si je serai là l’année prochaine, confie-t-elle à franceinfo. Mais si je suis là, même en fauteuil roulant, j’irai leur demander de s’en aller. »

Source : http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/c-etait-une-insulte-a-la-memoire-des-deportes-une-resistante-contraint-des-militants-fn-a-quitter-une-ceremonie-d-hommage_2170404.html#xtor=AL-67-[article]

Cédric

A partager massivement !

One Comment

  1. MICHEL says:

    Vous faites donc référence à la sombre époque de la France de Pétain qui avait décoré de la Francisque François MITTERRAND ,le mentor PS ex président résistant de la dernière heures !!!…. le régime de Vichy avait été élu par une assemblée majoritairement de gauche. La majorité des collabo étaient de gauche. Bon de le rappeler aux gogos manipulables à souhait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Marquez le résultat Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.