LA HONTE DE LA FRANCE – Placements abusifs : ON NOUS CACHE LA VERITE !!!!

avril 28th, 2016 | by Cédric
LA HONTE DE LA FRANCE – Placements abusifs : ON NOUS CACHE LA VERITE !!!!
France
2

Entre 150 000 et 200 000 enfants sont retirés à leur famille pour des suspicions de carence éducative (parents divorcés , célibataires ; parents trop gentils avec leurs gosses ; pauvreté ; trop rigides etc.)

Un placement en foyer, payé par le Conseil Général (Départemental) qui coûte chaque mois entre 5 000€ / 7 500€.
Et ceci chaque mois et par enfant.

Un placement en famille d’accueil, coûte entre 2 500€ / 3 500€.

Des mesures d’assistance qui sont en fait des « enquêtes » soi-disant pour aider les familles au nombre d’un peu plus de 300 000 par an, qui ont un coût exorbitant. Mais qui sont faites pour charger les familles avec des rapports de faux en écriture.

Là dessus, vous ajoutez les suicides (tant des parents que d’enfants) ; des parents qui perdent tout au vu de l’horreur qui leur arrive et se trouvent donc à charge de la société.

Vous y ajoutez la part de 40% de nouveaux SDF qui sont issus de ces enfants placés et qui ont là aussi un coût pour la société.

Vous y ajoutez ce que coûte à la société, ceux qui deviennent des délinquants, car n’oublions jamais qu’un enfant placé est détruit psychologiquement ! Et que beaucoup ne réussissent pas leur vie d’adulte.

Certains sont chômeurs ; SDF ; drogués ; en prison ; etc.

Pour arriver à ces 100/200 milliards d’euros, il faut y rajouter la maltraitance institutionnelle faite aux enfants certes, mais aussi aux enfants handicapés.

L’Europe, et récemment l’ONU, ont tapé sur notre pays, pour cette maltraitance faites aux enfants, mais aussi d’autres organisations.

Des centaines de milliers d’enfants handicapés ne vont pas à l’école ; sont envoyés en Belgique ; mais surtout beaucoup sont dans des hôpitaux de jour, ce qui a un coût bien plus qu’exorbitant.
Lorsqu’ils deviennent adultes, ils finissent dans des centres spécialisés qui coûtent encore bien plus..

Bien sûr, on parle de plus en plus des enfants autistes, mais que fait notre pays…..RIEN !

A quand une presse libre qui dit la vérité ?

crime-ase-10-ase-retire-milliers-enfants-coupe-contact

 

ON NOUS CACHE LA VÉRITÉ !!!

Voir cette page par exemple : https://www.facebook.com/preuvesdesabusdeplacementsdenfants?ref=ts&fref=ts

Vous avez aussi notre association (https://www.facebook.com/Association-Sauvons-Nos-Enfants-215191768648572/) qui a pu parler avec beaucoup de personnalités et sportifs professionnels qui n’en ont rien à foutre des enfants….
Sans oublier plus de 10 000 mails envoyés à la presse pour lequel un journaliste s’est énervé parce que son mail avait été trouvé.

Qu’un journaliste de Nice matin après avoir pu discuter avec lui, n’a jamais rappelé comme promis !

 

Exemple parmi tant d’autres : Quentin, autiste de 7 ans. Il a subi une maltraitance institutionnelle ; a été rejeté par une maternelle de Charenton le Pont (94) avec rapport mensonger de sa directrice et de la psychologue ; exclu de l’école une année supplémentaire par l’ERSH qui a refusé de mettre une AVS ; subi des menaces d’un inspecteur de l’académie de Créteil ; subi de la discrimination de la Justice ; victime de rapport de faux en écriture par ces mêmes personnes etc.

Il est à l’école aujourd’hui, en CP, sait lire depuis plusieurs années et est même plutôt en avance en comparaison des ses camarades.
Mais, il a fallu encore se battre, car la nouvelle ERSH ne voulait pas faire de réunion éducative pour augmenter ses heures d’AVS.
Par contre, lorsque la MDPH est intervenue suite à un recours…hop réunion !

Puis, pas d’heures d’AVS en sus pour lui, sauf pour l’intérêt de la maîtresse qui ne souhaitait pas vraiment (tout comme la directrice) qu’il soit là sans AVS.
L’éducation nationale a mis une AVS 4h en sus pour l’intérêt de la maîtresse, il a donc fallut faire une mise en demeure et là comme par hasard, des heures supplémentaires ont été faites !

Voilà le parcours d’un enfant autiste en France !

Notre association recherche des bénévoles pour nous aider pour soutenir des enfants et leur famille ; faire un travail de recherche tel un enquêteur sur le net ou tout autre façon de faire ; fabriquer des « kits de survies » concernant les problématiques que ces familles peuvent rencontrer dans leur vie avec leurs enfants handicapés ou non et toutes bonnes idées ET CRITIQUE qui seraient acceptées avec plaisir etc.

Mais attention, ce n’est que bénévolement, notre association ne prend pas de cotisation, nous n’avons pas de compte bancaire et laissons toutes dépenses à la charge des personnes afin d’éviter les personnes qui penseraient détourner quoi que ce soit.

Ce travail bénévole est une richesse personnelle, on se sent bien dans sa peau lorsqu’on aide les gens, alors des enfants je vous laisse imaginer.

Liberté d’expression ? OUI

MAIS PRESSE MUSELÉE, NON !

Association Sauvons Nos enfants
14 jardin du Cardinal Richelieu
94220 CHARENTON LE PONT

Page FB https://www.facebook.com/Association-Sauvons-Nos-Enfants-215191768648572/

MERCI A LIBRE EXPRESSION DE PARTICIPER A LA VÉRITÉ SUR LA MALTRAITANCE FAITE AUX ENFANTS HANDICAPÉS OU NON ET A LEUR FAMILLE.

Relayé par Cédric rédacteur en chef

A partager massivement !

2 Comments

  1. LEBRUN MICHAEL says:

    Merci pour la diffusion de ce sujet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Marquez le résultat Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.