On vit dans un monde de fou.

avril 20th, 2016 | by Christian
On vit dans un monde de fou.
Psychologie
0

On vit dans un monde de fou, nous avons toutes et tous entendu cette phrase. En ce début du XXIème siècle pouvons nous lui donner une explication au regard des neurosciences , de la psychologie analytique Jungienne.

« Une fois résolu, un problème est d’une simplicité atterrante » Paulo Coelho.

On marche sur la tête en pensant  que notre champ de  conscience ayant pour centre l’égo  est à l’origine de nos processus mentaux pris dans un sens très large.

 C’est le premier signe en occident de  folie, que Carl Gustav Jung  a mis en évidence;

  « Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante, que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers. La cause en est simple : il n’existe encore aucune protection efficace contre les épidémies psychiques ; or, ces épidémies là sont infiniment plus dévastatrices que les pires catastrophes de la nature ! ». Carl Gustav Jung , L’Homme à la découverte de son âme .

C’est à l’intérieur de nous que se trouve l’explication, bien sur le rêve est la voie royale de notre inconscient. Mais à l’état diurne la méditation créatrice, le dialogue intérieur, l’imagination active, le yoga psychologique ,  sont des outils efficaces pour découvrir ce monde intérieur.

« Le meilleur service que l’on puisse rendre aux autres, c’est de leur faire remarquer que c’est l’inconscient qui les incite à agir et de les aider à comprendre cet inconscient » Svami  Prajnanpad.

Christian

 

 

 

 

 

A partager massivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Marquez le résultat Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.