Il est illégal d’avoir des animaux sauvages comme animaux de compagnie au Brésil, mais Dindim le manchot de Magellan retourne vivre avec son meilleur ami qui lui a sauvé la vie sur une plage du Brésil, chaque année depuis 2011.

«Tout le monde disait qu’il ne reviendrait pas, mais il revient me visiter depuis les quatre dernières années», affirme Joao Pereira de Souza, l’homme qui a sauvé la vie du manchot.

Joao Pereira de Souza, un Brésilien de 71 ans, a trouvé ce manchot couvert de pétrole et près de la mort en 2011.

«Il est demeuré avec moi pendant 11 mois et ensuite il a disparu.»

pingouin-dindim-bresil-02

Mais Dindim est finalement retourné le visiter chaque année, nageant 8 000 km pour ce faire.

pingouin-dindim-bresil-03

«J’aime le manchot comme s’il était mon propre enfant et je crois que le manchot m’aime aussi. Lorsqu’il me voit, il remue la queue comme un chien et il corne de joie.»

pingouin-dindim-bresil-04

«Personne d’autre ne peut le toucher. Il les picore s’ils essaient.»

pingouin-dindim-bresil-05

«Je n’ai jamais rien vu de semblable. Je crois que le manchot pense que Joao fait partie de sa famille et qu’il est probablement un manchot aussi», affirme le biologiste Krajewski.

pingouin-dindim-bresil-06

Voici une vidédo touchante de Joao et Dindim le manchot :