Solidarité : un chauffagiste sauve une femme âgée du froid

janvier 22nd, 2016 | by mounir
Solidarité : un chauffagiste sauve une femme âgée du froid
France
1

« Merci beaucoup ! C’est très dur ce froid », souffle Jeanine, 91 ans, émue par cet élan de solidarité. Fatiguée et encore inquiète, cette habitante d’Eaubonne a pu, ce mercredi matin, retrouver le sourire. Deux plombiers chauffagistes s’activaient alors dans son sous-sol pour remplacer son antique chaudière.

Depuis huit jours et une panne fatale, la vieille dame n’a plus ni eau chaude, ni chauffage.

Dans sa modeste maison, la température n’excède pas huit degrés dans les pièces les mieux isolées. « Je bois du café et du thé pour tenter de me réchauffer un peu », précise la vieille dame grelottant dans son fauteuil malgré un gros manteau et plusieurs couvertures. Avec sa toute petite retraite de couturière, elle se voyait déjà condamnée à passer l’hiver ainsi. « Je n’aurai pas eu les moyens de payer », regrette-t-elle.

Heureusement pour Jeanine, Pierre Pecquery, dirigeant de Technie thermie, une entreprise de plomberie chauffagiste, souhaitait justement « aider son prochain ». Il a ainsi négocié une chaudière auprès de son fournisseur et a décidé de prendre en charge les frais d’installation pour aider une personne dans le besoin. L’entrepreneur de L’Isle-Adam contacte alors la mairie d’Eaubonne où il vit pour savoir qui il peut bien aider. « On m’a tout de suite parlé de l’urgence de cette dame qui pourrait être ma grand-mère », explique Pierre Pecquery.

En effet, Jeanine, célibataire et sans enfant, est suivie par le centre communal d’action sociale de la ville. Les salariés de Pierre n’ont pas hésité non plus à se lancer dans l’aventure. Tous ont accepté de participer à ce chantier sur leur journée de solidarité. Les choses ont donc pu se faire rapidement ce mercredi. « Cela a été possible par la conjonction des événements, précise la mairie. La proposition de Monsieur Pecquery tombait à point nommé pour cette situation particulière ».

En comptant le prix de la chaudière et l’installation, Jeanine aurait dû débourser plus de 6 000 €. « Un geste de solidarité que j’aimerais renouveler. Peut-être en aidant des personnes handicapées à adapter leur salle de bain », conclut l’entrepreneur.

 

(LP/A.C)

Source

Mounir

A partager massivement !

One Comment

  1. Zoya says:

    C’est bien que ils pas laissaient femme agee!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Marquez le résultat Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.